Porter des lunettes n’est pas dû qu’au poids des années. Les défauts oculaires compensés par les lunettes et lentilles sont le plus souvent relatifs à la forme de l’œil. Plus simplement, l’œil est comparable à un appareil photo : il s’agit d’un système chargé de réfléchir la lumière reçue sur la rétine, qui ferait office de pellicule. Pour que la vision soit nettel’image doit arriver sur la rétine. Si ce n’est pas le cas, que la vision est floue, l’œil présente alors un défaut.

Les défauts les plus fréquents sont :

La myopie

  • L’œil est trop long, l’image arrive avant la rétine. La vision éloignée sera défaillante, contrairement à la vision de près.
  • Attention : une myopie importante touche aussi la vision de près du sujet.
  • Le myope est corrigé avec des verres négatifs qui ont pour effet de rétrécir les images.

L’hypermétropie

  • L’œil est trop court, l’image arrive derrière la rétine. La vision rapprochée seradifficile.
  • L’hypermétrope jeune ne porte, en général, pas de lunettes car il dispose de suffisamment d’énergie pour compenser son défaut.
  • Ce qui n’est plus le cas avec l’age : c’est la presbytie.

La Presbytie

L’énergie en question, appelée accommodation, diminue avec l’age, et l’hypermétrope, devenu presbyte doit être corrigé pour la vision de près avec des verres positifs, ou grossissants.

L’astigmatisme

  • La face avant de l’œil (la cornée) n’est pas sphérique, mais étirée selon deux directions.
  • Il en résulte pour l’œil non pas une mais deux images qui peuvent être placées de plusieurs façons.D’où la vision floue et déformée de l’astigmatede loin et de près.
  • La correction se fait par verres toriques. Ce sont des verres qui ont une puissancedifférente selon les deux fameuses directions que l’on appelle méridiens.